Piet Mondrian (1872-1944)

TABLEAU NO. I, 1921/1925 Huile sur toile, 75,5 x 65,5 cm Photo: Robert Bayer, Basel, Fondation Beyeler
TABLEAU NO. I, 1921/1925 Huile sur toile, 75,5 x 65,5 cm Photo: Robert Bayer, Basel, Fondation Beyeler

Je construis des lignes et des combinaisons de couleurs sur des surfaces planes afin d’exprimer, avec la plus grande conscience, la beauté générale. (Lettre de Mondrian à H.P. Bremmer, 29 janvier 1914)

Oui, toutes choses sont des parties d’un tout : chaque partie reçoit sa valeur visuelle du tout et le tout la reçoit des parties. Tout se compose par relation et réciprocité. La couleur n’existe que par l’autre couleur, la dimension est définie par l’autre dimension, il n’y a de position que par opposition à une autre position. C’est pourquoi je dis que le rapport est la chose principale.(Mondrian, Réalité naturelle et réalité abstraite, 1920.)

"Si nous ne pouvons nous libérer nous-mêmes, nous pouvons libérer notre vision." 

"La nature est parfaite, mais l’homme n’a pas besoin, en art, de la nature parfaite." 

"J’en étais venu à comprendre qu’on ne peut représenter les couleurs de la nature sur la toile." 

 

Ressources 

Centre Pompidou

Fondation Beyeler

Musée Guggenheim

 

 

 

Contact

Pour me contacter 

c'est ICI 

Atelier Couleurs du 7 au 10 octobre 2015

La Molière, Luberon
La Molière, Luberon

Pour visiter mon blog, Vivelescouleurs, dédié en grande partie à la symbolique de la couleur à travers la poésie, c'est ICI

Portrait tourné à l'Opéra. Cliquez sur la photo
Portrait tourné à l'Opéra. Cliquez sur la photo