"Je suis allergique au passéisme. L'art du passé me passionne, mais toutes les tentatives de retour en arrière ne sont que des simulations. Et toute simulation n'est qu'une tromperie. L'idée de progrès n'a rien à voir avec l'art, mais l'art change constamment, parce que le monde change et la situation de l'homme aussi.

"Ce que j'appelle forme, c'est un ensemble couleur-surface-matière qui produit des tensions, des concentrations, des accents, des points forts, des stries qui dynamisent la surface, des poids ou des profondeurs qui se modulent avec la lumière (les Outrenoirs) et qui se met en relation avec l'ensemble plus vaste dont elle fait partie."


"J’aime l’autorité du noir. C’est une couleur qui ne transige pas. Une couleur violente mais qui incite pourtant à l’intériorisation. A la fois couleur et non-couleur. Quand la lumière s’y reflète, il la transforme, la transmute. Il ouvre un champ mental qui lui est propre."


(Extraits de Noir lumière, entretien avec Françoise Jaunin - la bibliothèque des arts, 2002)

http://www.pierre-soulages.com/

Contact

Pour me contacter 

c'est ICI 

Atelier Couleurs du 7 au 10 octobre 2015

La Molière, Luberon
La Molière, Luberon

Pour visiter mon blog, Vivelescouleurs, dédié en grande partie à la symbolique de la couleur à travers la poésie, c'est ICI

Portrait tourné à l'Opéra. Cliquez sur la photo
Portrait tourné à l'Opéra. Cliquez sur la photo