Le jaune, oui, mais quel jaune?

Le jaune se décline sous de multiple nuances;  vanille, champagne, coquille d'oeuf, crème beurré, jaune primevère, chamois, jaune indien, jaune moutarde papier kraft, , jaune citron, jaune grié, jaune vert, jaune orangé, ocre jaune, jaune paille, jaune pisseux, jaune isabelle (jaune clair tirant sur le beige)...

 

 

Jusqu'à l'ére industrielle, le jaune était présent en décoration sous des déclinaisons de pigments de terre ocre jaune ou  sienne.

L'arrivée de nouveaux pigments au début du XIX e siècle a parmi d'obtenir des pigments jaunes plus vifs, plus stable et moins toxiques

 Et c'est au milieu du XX e siècle que sont apparu dans la décoration des jaunes soutenus, très proches du jaune primaire.,

 

 

Villa Sarabhai, en Inde de le corbusier; présence importante du jaune sur les murs
Villa Sarabhai, en Inde de le corbusier; présence importante du jaune sur les murs
D’après  « Des liants et des couleurs »  de PETIT, ROIRE et VALOT, Edition EREC, 1995
D’après « Des liants et des couleurs » de PETIT, ROIRE et VALOT, Edition EREC, 1995

Le jaune

Le festival hindou de Vasant Panchami, parfois appelé le Festival des cerfs-volants, est une grande fête qui marque la fin de l'hiver et le début du printemps, ainsi que la saison Holi.

Ces festivités sont placées sous le signe du jaune éclatant, en particulier celui des fleurs jaune moutarde qui fleurissent en abondance à travers l’Inde. Les femmes se parent de saris couleur souci et font des offrandes de fleurs jaunes à Saraswati, la déesse hindoue de la connaissance et des arts. Jeunes et moins jeunes affluent dans les rues pour se régaler de pâtisseries kesar halwa colorées de cardamone et de safran. Tout au long de l’année en Inde, le jaune est synonyme de renouveau, d’optimisme et de la vie dans toutes sa vitalité.

 

En occident, c'est une couleur très ambivalente.

 

Le jaune est la couleur du soleil, de la lumière et du métal le plus précieux, l’or. Cette couleur possède une vertu magique. C’est le symbole de la jeunesse et de la force. Dans pratiquement tous les peuples l’or fût lié à la richesse, donc à la noblesse, au pouvoir. C’est la couleur de Dieu (on ne peut regarder le soleil).

 

Couleur de l’immortalité, elle est couleur divine, donc celle de l’Empereur et des rois aussi bien en Europe qu’en Chine, Inde ou Égypte.

 

C’est une couleur chaude, associée souvent à l’air. Mais elle éblouit et a la dureté du métal. Elle correspond à la richesse, à la foi.

 

Pour les chrétiens le jaune est couleur d’éternité et l’or est son métal. Nous retrouvons ainsi le jaune dans le drapeau du Vatican avec l’or du ciboire et la croix de la chasuble. Mais le jaune signifiait aussi trahison : Judas est représenté avec une robe jaune ainsi que les Juifs. C’est pourquoi en 1215 le Concile de Latran leur imposa une rouelle jaune sur leur vêtement, ancêtre de cette triste étoile jaune de sinistre mémoire. Vers la fin du Moyen Age, le jaune est lié au désordre, à la folie : les bouffons et les fous sont habillés en jaune (le nain jaune). Le jaune est associé à Lucifer, au soufre, et aux traîtres. Paradoxalement il correspond aux maris trompés alors qu’originellement il indiquait le trompeur.

 

Autre ambivalence,  car couleur des grains mûrs (blé, mais, millet... ), la couleur jaune annonce aussi l’automne. Elle dessèche comme l’or qui entraîne envie et jouissance.

 

Dans la mythologie grecque, les pommes d’or du jardin des Hespérides sont symbole d’amour et de concorde, mais la guerre de Troie fut déclenchée par une pomme d’or, pomme d’orgueil et de jalousie.

 

 Pour en savoir plus:  l'article que l'Express a consacré au jaune.

 

 

 

Le jaune dans la décoration

Selon Dulux valentine, la couleur jaune serait la vendue au monde. c'est une couleur qui se décline de multiple nuances: du champagne, vanille  

Si la peinture jaune fait craquer les consommateurs, mais sous des noms ...ce n'est pas dans sa version canari, moutarde ou taxi new-yorkais, mais plutôt dans des tons appelés « bouton d'or », « vanille » et « champagne », généralement associés à la luminosité, la chaleur et la joie.

 

Le jaune dans toutes ses nuances se veut énergisant, et bon pour le moral. De quoi améliorer un peu notre humeur, face à ce mois de mai très maussade.

 

« En fonction des époques, des nuances bien particulières peuvent être tendances ou ringardes mais la couleur jaune en elle-même ne se démode jamais », assure Martin Tustin-Fuchs, directeur de la marque Dulux.

Les pigments jaunes

 Il existe un certain nombre de pigments jaunes naturels, dont certains sont très toxiques!

 


Il y a bien sûr les ocres et des terres jaunes, qui sont en fait des argiles colorées par des oxydes de fer. Ces ocres sont naturellement mêlées à du sable et  doivent être filtrées. Réduites en poudre, elles s'utilisent telles quelles, ou alors elles se mélangent facilement avec de la gomme arabique, de la caséine, du jaune d'oeuf ou de l'huile. Suivant leur origine géographique, elles ont des couleurs différentes: terre de sienne naturelle, ocre citron ICLES, ocre jaune...

 

 

 

Le jaune de Naples : c'est un pigment obtenu par la calcination d'un mélange de plomb et d'oxyde d'antimoine. Il est toxique, se mélange mal avec d'autres pigments, mais sera très utilisé.

 

Le jaune indien: c'est un sel de magnésium et d'acide euxantique recuilli dans l'urine ou la bouse de vaches nourries de feuilles de manguier...Ce jaune est magnifique..mais il fallait asoiffer les vaches pour l'obtenir et sa production a été interdite au début du 20 ème siècle.

 

L'orpiment: pigment naturel très toxique dérivé de l'arsenic. Très apprécié par la qualité de sa couleur (du jaune acide à l'orangé), il n'est pratiquement plus utilisé.

 

La gaude, ou réseda: c'est une plante herbacée utilisée non seulement pour la teinture mais aussi en peinture. Mélangée avec de la craie et de l'alun, on obtient un produit appelé laque de gaude. cette peinture résistait mal àune exposition prolongée à la lumière, mais elle fût très utilisée jusqu'à l'invention de pigments synthétiques jaune.

 


Le curcuma
: plante tinctoriale la plus utlisée dans toute l'Asie. Ce sont Les rhizomes frais ou séchés qui sont utilisés . Les étoffes teintes avec du curcuma craignent la lumière et virent au rouge au fur et à mesure des lavages. On la retouve en peinture, sous forme de laque . On obtient un jaune très lumineux mais fugace.

 

 Pour teindre les étoffes, on peut aussi utiliser d'autres plantes ou fruits: le safran (pour les plus belles soies car très cher!), le sumac (ou rhus), l'écorce de grenade, le carthame (ou faux safran), le teck bâtard, les tiges du pied d'alouette...

 

les pigments organiques

 

JAUNE AMBRE.JPG

 

 

 

Jaune ambre

 

JAUNE BOUTON D'OR.JPG JAUNE BOUTON D'OR. 

 

JAUNE CITRON.JPG JAUNE CITRON

 

JAUNE INCANDESCENT.JPG JAUNE INCANDESCENT 

 

JAUNE MARGUERITE.JPG JAUNE MARGUERITE  

 

ORANGE ERCOLANO.JPG

ORANGE ERCOLANO

 

 

 

les pigments Terre

 

jaune du veneto.JPG jaune du veneto 

 

ocre jaune iclès du veneto.JPG

ocre jaune iclès du veneto

 

 

 

 

Les pigments Oxydes

 

 

 

OXYDE JAUNE 173.JPG OXYDE JAUNE 173  

 

OXYDE JAUNE 920.JPG

OXYDE JAUNE 920 

 

 

 

OXYDE JAUNE OR.JPG

OXYDE JAUNE OR. 

 

 

 

OXYDE ORANGE 960.JPG

OXYDE ORANGE 960

 

 

 

le jaune dans la littérature et la poésie

J'aime la plus belle des lumières, chaude, jaune, celle qui apparaît quelquefois l'après-midi sur le mur d'une chambre face au sud. C'est en elle que je voudrais habiter, pendant des jours, des mois, des années. Souple, tiède, vivante, douce, jaune comme la paille, jaune comme la flamme des allumettes, elle entre par la fenêtre ouverte sans que je sache d'où elle vient, de quels sables, de quels champs de maïs ou de blé mur.

 

Elle entre, pareille à une chevelure de femme, elle se met à bouger entre les murs de la chambre, d'un mouvement continu qui emplit de bonheur, d'un seul long mouvement qui se déploie et rebondit sans cesse, la belle lumière chaude, la lumière d'été.

 

Je la sens venir, elle m'enveloppe comme l'air, mais sans rien qui trouble ou attouche, elle regarde chaque parcelle de ma peau, elle me baigne et m'éclaire. Aucune lumière ne sait faire cela comme elle. Elle, elle est venue de tous les points de l'espace, poudre des soleils et des étoiles, parfum des astres. Lumière du tabac et des genêts, lumière du cuir, lumière de la bière, lumière des fleurs, lumière de la peau blonde et claire, elle supporte tout cela avec elle, comme une rivière qui coulerait sur elle-même. On n'entend pas son bruit.

 

 JMG Le Clézio, L'inconnu sur la terre, extrait, Collection l'Imaginaire, Gallimard

 

Jaune aussi a bruissé de la page, sur carnet d’écriture, 

dans l’entrebâillement  où s’insinue la première lettre, 

à la fenêtre des insectes, le mot « journée » à peine

qui vient en gouttes de sueur d’été après l’amour.

 

Les tournesols auront cherché leur astre toute la nuit,

 

Mais c’est matin qu’un bout de phrase sort en rayon du miel,

puis s’étonne, puis s’échappe.

 

Volets ouverts, le monde en est à l’heure des enfants

 qui rient encore et encore, en trempant leurs brins d’herbe dans l’œuf.

 

 

 

Merci à Dominique Sorrente pour ce texte inédit. Vous pouvez retrouver Dominique Sorrente sur www.scriptorium-marseille.fr, blog de l'association qu'il anime.

 

Contact

Pour me contacter 

c'est ICI 

Atelier Couleurs du 7 au 10 octobre 2015

La Molière, Luberon
La Molière, Luberon

Pour visiter mon blog, Vivelescouleurs, dédié en grande partie à la symbolique de la couleur à travers la poésie, c'est ICI

Portrait tourné à l'Opéra. Cliquez sur la photo
Portrait tourné à l'Opéra. Cliquez sur la photo