Couleurs et signalique

En matière d’accessibilité, la loi du 11 février 2005 pour « l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées » a créé une dynamique nouvelle en faveur de l’accès « à tout pour tous ».

 

Ce principe s’adresse bien à toutes les personnes, quel que soit le type de handicap, déficience, ou caractéristique physique, et concerne tous les aspects de la vie du citoyen.

 

Quelques régles et conseils de base sur le thème de la couleur, que nous mettons en oeuvre dans le cadre de la mise en place de nos chartes graphique, signalitique et couleurs.

 

➔ Utiliser des couleurs standardisées.

Actuellement, seules les couleurs rouge, verte, bleue et jaune sont facilement reconnues comme signifiant respectivement l’interdiction, la permission, l’obligation ou le danger.

 

➔ Veiller à ce que les contours et les couleurs ne se confondent pas avec l’environnement.

 

➔ Utiliser des couleurs saturées (en jouant sur l’intensité lumineuse, l’effet de contraste augmente,  ainsi que la visibilité).

 

➔ Veiller à ce que le code couleur soit identique et continu tout au long du cheminement.

 

➔ Utiliser la couleur comme une aide continue au repérage.

 

Proscrire l’utilisation inutile de la couleur.

 

Eviter l’utilisation abusive de la couleur (la multiplicité des codes couleur pourrait porterà confusion).

 

 

 

Ces conseils s'appuient sur des études réalisées par l'UNAPEI.

 

 

Contact

Pour me contacter 

c'est ICI 

Atelier Couleurs du 7 au 10 octobre 2015

La Molière, Luberon
La Molière, Luberon

Pour visiter mon blog, Vivelescouleurs, dédié en grande partie à la symbolique de la couleur à travers la poésie, c'est ICI

Portrait tourné à l'Opéra. Cliquez sur la photo
Portrait tourné à l'Opéra. Cliquez sur la photo